Piraterie dans le golfe de Guinée: un autre front sécuritaire

0
224
Golfe de Guinée

Plusieurs programmes sont actuellement en cours pour faire face à la piraterie dans le golfe de Guinée, considéré depuis plusieurs années comme la zone la plus dangereuse du monde pour la navigation. Mais le dernier bilan de 2021 indique une baisse marquée des attaques. Une amélioration qui s’inscrit dans le cadre d’une vaste organisation africaine de la sécurité maritime, consolidée par de multiples initiatives, principalement européennes, qui sont actuellement en train de se mettre en place.

Un total de 132 actes de piraterie et attaques armées a été enregistré sur les mers du globe en 2021 d’après le rapport annuel du Bureau maritime international (BMI) publié mi-janvier, le chiffre le plus faible enregistré depuis 1994.

Lire la suite de l’article sur le site de RFI >>>

Article précédentPort Autonome de Dakar : réhabilitation du môle 3
Article suivantWeCAPS et le PAPN | formation à la gestion de crise dispensée dans le cadre du projet WeCAPS